RAGE

Add to my Report Print Email

QU’EST-CE QUE C’EST ?

La rage est une infection virale causée par un virus de la famille des Rhabdoviridae1, qui peut infecter tout mammifère à sang chaud (domestique ou sauvage) et elle est couramment observée chez les chiens, les chats, les renards, les ratons laveurs, les moufettes, les loups et les chauves-souris1. Les mammifères infectés qui vivent en contact rapproché avec les humains peuvent leur transmettre la maladie (par exemple, les bovins, les chevaux et les chiens domestiques)1. Lorsqu’il entre dans l’organisme, le virus attaque le système nerveux central et finit par toucher le cerveau1. La rage est presque toujours fatale une fois que les symptômes apparaissent1.
Grâce à des initiatives de prévention et de contrôle efficaces, la forme humaine de la rage est rare au Canada, quatre cas seulement ayant été rapportés depuis 19851. Cependant, la rage est une préoccupation de santé publique importante dans de nombreux pays asiatiques et africains1.

QUI EST À RISQUE ?

Avoir des blessures sur la partie supérieure du corps ou le visage (par exemple lorsque la peau est abîmée ou lésée) constitue le plus grand risque de contracter la rage1. Le risque est aussi plus élevé chez les enfants que chez les adultes, et plus élevé chez les garçons que chez les filles1.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

Les symptômes apparaissent habituellement en un à trois mois, mais le délai d’apparition peut varier considérablement, allant de quelques jours à plusieurs années, selon différents facteurs1,2.

Les tout premiers symptômes ont tendance à rappeler ceux de la grippe et sont notamment des maux de tête, une sensation de malaise physique généralisé, de la fièvre et de la fatigue, et ils peuvent aussi inclure de la douleur ou des picotements à l’endroit de l’exposition2.

Les symptômes continueront à progresser rapidement au fur et à mesure que le virus se propage et attaque le système nerveux central. La maladie peut se présenter selon deux tableaux cliniques différents1,2 :

  • La « rage furieuse » : c’est la forme la plus courante et elle est caractérisée par une anxiété et des perturbations psychologiques, notamment une confusion mentale, une démence, une agitation, une fureur, des hallucinations, des convulsions et une hydrophobie (la peur de l’eau).
  • La « rage muette »: cette forme est observée chez environ 20 à 30 % des patients et se présente comme une faiblesse et une paralysie.

Dans les deux formes de la maladie, la mort survient habituellement en 7 à 14 jours en raison de la paralysie des muscles intervenant dans la respiration1.

COMMENT EST-ELLE TRANSMISE ?

La rage est causée par un virus du genre Lyssavirus, qui se transmet le plus souvent entre mammifères (y compris les humains) par la salive, le plus couramment par une morsure ou une égratignure, ou lorsqu’une surface de la peau lésée ou des muqueuses (comme celles des yeux, du nez et de la bouche) sont léchées1,2,3. Bien qu’il soit en théorie possible que la rage soit transmise d’un humain à un autre, aucun cas n’a été confirmé, et elle est donc considérée comme survenant par contact entre un animal et un humain1. Les humains contractent le plus souvent la maladie par contact avec des chiens domestiques. La vaccination des chiens est donc importante pour prévenir la rage chez les humains2.

COMMENT PEUT-ON LA PRÉVENIR ?

Des vaccins antirabiques existent et peuvent être utilisés pour empêcher la pénétration du virus dans le système nerveux central. Le vaccin peut être administré avant l’exposition au virus de la rage (prophylaxie pré-exposition) ou après l’exposition au virus de la rage (prophylaxie post-exposition)1,3,4,5.

La prophylaxie pré-exposition est indiquée pour la vaccination des personnes à risque élevé de contact avec des animaux potentiellement enragés ou avec le virus de la rage (par exemple, les personnes travaillant dans des laboratoires, les vétérinaires, les personnes travaillant dans le domaine du contrôle animal et de la faune, les personnes qui voyagent dans des pays où la rage est présente, etc.)3,4,5.

La prophylaxie post-exposition est une priorité pour toute personne ayant été exposée à des animaux chez qui la rage est confirmée ou soupçonnée, car la rage est presque toujours mortelle1,4,5,6. Le vaccin doit être administré aussitôt que possible après l’exposition et doit être administré dans tous les cas, peu importe le temps qui s’est écoulé depuis l’exposition1.

Si une personne a été mordue par un animal et pense avoir été exposée à la rage, elle doit immédiatement laver et rincer à fond la blessure avec du savon et de l’eau pendant un minimum de 15 minutes2,3,4,5,6. Elle doit ensuite communiquer avec un professionnel de la santé immédiatement pour évaluer le risque et la nécessité de recevoir un traitement2.

COMMENT PEUT-ON LA TRAITER ?

Les outils de diagnostic actuel ne permettent pas de détecter la rage avant l’apparition des symptômes et, à moins que certains symptômes soient présents, le diagnostic par un professionnel de la santé d'après les symptômes peut aussi être difficile3.

Une fois les symptômes de la rage apparus, il n’y a aucun traitement contre la maladie2. Il est recommandé de consulter un médecin à l’apparition des symptômes. Pour de plus amples renseignements sur la rage et sur la vaccination, veuillez communiquer avec votre professionnel de la santé.

RÉFÉRENCES :

  1. Agence de la santé publique du Canada. Feuillet de renseignements sur la rage. (2008) https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/feuillet-renseignements-rage.html
  2. Gouvernement du Canada. Rage (2016) https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/rage
  3. OMS. Aide-mémoire sur la rage. (2017) http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs099/fr/
  4. Monographie de produit de RabAvert de GlaxoSmithKline. (2017) https://ca.gsk.com/media/1213536/rabavert.pdf
  5. Monographie de produit de Imovax Rage de Sanofi Pasteur. (2006) https://www.vaccineshoppecanada.com/document.cfm?file=imovax_f.pdf
  6. Monographie de produit de Imogam antirabique pasteurisé de Sanofi Pasteur. (2015) https://www.vaccineshoppecanada.com/document.cfm?file=imogam_rabies_f.pdf