HEPATITE B

Add to my Report Print Email

QU’EST-CE QUE C’EST?

Le virus de l’hépatite B est l’un de plusieurs virus qui peuvent infecter le foie. Le tableau clinique peut être variable, allant d’une affection asymptomatique à un trouble aigu sévère pouvant mettre la vie en danger. Si l’hépatite B devient chronique, elle peut entraîner des troubles sévères, comme une cirrhose du foie ou un cancer du foie1.

QUI EST À RISQUE?

L’hépatite B est plus courante si vous voyagez en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud; cependant, toute personne qui n’est pas vaccinée contre l’hépatite B est à risque d’être infectée par le virus. L’hépatite B est plus contagieuse que bien d’autres maladies virales et le virus peut survivre pendant au moins sept jours à l’extérieur de l’organisme2.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES?

Pendant la phase aiguë de l’infection, la plupart des personnes n’éprouvent aucun symptôme. Celles qui ont des symptômes peuvent présenter de la fatigue, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Le jaunissement de la peau et des yeux, connu sous le nom de jaunisse, est également un symptôme. Plus de 90 % des adultes en santé qui contractent l’hépatite B se rétabliront complètement et seront débarrassés de la maladie en un an ou moins. Cependant, chez certaines personnes, elle peut causer une infection chronique du foie qui progressera plus tard pour devenir une cirrhose ou un cancer du foie. De plus, les personnes infectées peuvent devenir des porteurs chroniques du virus et transmettre la maladie à d’autres personnes1.

COMMENT EST-ELLE TRANSMISE?

L’hépatite B est transmise d’une personne à une autre par contact direct avec du sang et divers liquides corporels infectés ou par contact sexuel. Dans certains cas, l’hépatite B est transmise par une mère infectée à son nouveau-né à la naissance1.

Au Canada, les cas les plus aigus d’hépatite B surviennent chez les personnes non vaccinées vivant sous le même toit que des personnes porteuses du virus de l’hépatite B (VHB) et chez les personnes âgées de 25 ans et plus qui contractent l’infection en ayant des rapports sexuels non protégés, en partageant du matériel servant à s’administrer des drogues ou dans le cadre d’interventions entraînant une exposition percutanée. Une forte proportion des porteurs du VHB au Canada sont des immigrants venant de régions du monde où l’hépatite B est endémique2,3.

Une personne atteinte d’hépatite B aiguë peut devenir un porteur chronique du VHB et rester contagieuse. L’infection chronique peut entraîner une maladie du foie grave.

Les nourrissons nés de mère infectées sont les plus à risque de devenir des porteurs chroniques du VHB2.

COMMENT PEUT-ON LA PRÉVENIR?

L’hépatite B est une maladie pouvant être prévenue par la vaccination. Il y a de nombreux schémas vaccinaux et dosages différents de vaccins contenant un vaccin contre l’infection par le VHB2,4,5. À l’heure actuelle, toutes les provinces canadiennes fournissent un vaccin contre l’infection par le VHB dans le cadre de leur programme d’immunisation des nourrissons6.

Il est important de garder vos carnets de vaccination où ce vaccin apparaît (le vôtre et ceux de vos enfants), car on pense que la protection conférée par un schéma vaccinal de primovaccination est durable et aucune dose de rappel n’est habituellement recommandée pour les personnes dont le système immunitaire fonctionne normalement7.

COMMENT PEUT-ON LA TRAITER?

Il existe des analyses sanguines pour diagnostiquer et surveiller l’hépatite B2. Une personne qui pourrait avoir été exposée au virus doit consulter un professionnel de la santé.

RÉFÉRENCES :

  1. Agence de la santé publique du Canada. Hépatite B (2016). https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/hepatite-b
  2. Organisation mondiale de la Santé. Aide-mémoire sur l’hépatite B (2017). http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs204/fr/
  3. Agence de la santé publique du Canada. Rapport sur l’hépatite B et l’hépatite C au Canada : 2013 (2016). https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/publications/diseases-conditions/report-hepatitis-b-c-canada-2013/pub-fra.pdf
  4. Monographie de produit de Engerix-B de GSK. (2015). https://ca.gsk.com/media/673227/engerix-b.pdf
  5. Monographie de produit de Recombivax HB de Merck. (2012) https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00016742.PDF
  6. Gouvernement du Canada. Programmes de vaccination systématique (et de rattrapage) des provinces et des territoires pour les nourrissons et les enfants au Canada. Mars 2017. https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/provincial-territorial-immunization-information/calendrier_enfants-05-2017.pdf
  7. Gouvernement du Canada. Une déclaration du comité consultatif (DCC) Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) Mise à jour des recommandations concernant l’utilisation du vaccin contre l’hépatite B (2017). https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/mise-a-jour-recommandations-utilisation-vaccin-hepatite-b.html ou PDF : https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/publications/healthy-living/update-recommended-use-hepatitis-b-vaccine/update-recommended-use-hepatitis-b-vaccine-fra.pdf