CHOLERA

Add to my Report Print Email

QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le choléra est une infection intestinale aiguë causée par la bactérie Vibrio cholerae1. Elle s’attrape le plus souvent en buvant de l’eau contaminée ou en mangeant de la nourriture contaminée1. Le choléra survient le plus couramment dans des régions où les conditions sanitaires et les normes d’hygiène ne sont pas satisfaisantes, qui sont surpeuplées et où l’eau et la nourriture ne sont pas sécuritaires. Les pays dans lesquels le choléra est le plus fréquent sont les pays en développement, notamment dans certaines régions d’Afrique, d’Asie, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud1.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

  • La plupart des personnes infectées n’ont pas de symptômes apparents1.
  • Chez les personnes qui développent des symptômes, les symptômes prennent de 12 heures à 5 jours pour apparaître après l’ingestion de nourriture ou d’eau contaminées2.
  • Chez les personnes qui développent des symptômes, les symptômes sont légers à modérés dans la majorité des cas2.

Dans les cas légers à modérés, on observe notamment les symptômes suivants1 :

  • Diarrhée, avec ou sans vomissements

Dans les cas plus sévères, on observe notamment les symptômes suivants1 :

  • Crampes dans les jambes, nausée, vomissements et diarrhée aqueuse fréquente
  • Peut entraîner une déshydratation sévère et même la mort si cela n’est pas traité rapidement.

QUI EST À RISQUE ?

Le risque est très faible chez la plupart des voyageurs, pourvu qu’ils aient une bonne hygiène personnelle et qu’ils fassent attention à consommer de l’eau et de la nourriture sécuritaires, et ce même dans les pays où des flambées épidémiques de choléra ont été signalées1. Les voyageurs les plus à risque comprennent ceux qui se rendent en visite, travaillent ou vivent dans des régions ayant un accès limité à de l’eau et à de la nourriture sécuritaires, et des conditions sanitaires insuffisantes, ou dans des régions où l’on observe des flambées épidémiques1.

COMMENT EST-IL TRANSMIS ?

La bactérie peut être présente dans les selles d’une personne infectée et peut être transmise aux personnes qui consommeront de la nourriture et de l’eau contaminées par la bactérie1. Le choléra est courant dans les régions où les eaux usées et l’eau potable ne sont pas correctement traitées1.

Les fruits de mer crus ou insuffisamment cuits peuvent être contaminés s’ils ont été dans de l’eau contenant la bactérie ou s’ils ont été manipulés par une personne infectée1.

COMMENT PEUT-ON LE PRÉVENIR ?

Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant de voyager dans une région où des cas de choléra se produisent.

  1. Faites attention à ne consommer que de l’eau et de la nourriture sécuritaires1.
  2. Lavez-vous les mains fréquemment avec du savon et de l’eau chaude pendant au moins 20 secondes avant de manger, de préparer de la nourriture et après être allé aux toilettes ou avoir changé un enfant1.
    • Utilisez un désinfectant à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau.
  3. La vaccination peut être bénéfique chez les voyageurs les plus à risque (ceux qui sont dans des régions où l’accès à de l’eau et à de la nourriture sécuritaires est limité et/ou où les conditions sanitaires sont mauvaises)1,3.
  4. Surveillez votre santé et emportez avec vous des sels de réhydratation (électrolytes) à prise orale1.
    • Si vous développez de la diarrhée et/ou des vomissements sévères, consultez un médecin immédiatement.
      • Buvez des liquides et prenez des sels de réhydratation à prise orale pour prévenir la déshydratation.
      • Les nourrissons, les enfants en bas âge, les personnes âgées et les personnes ayant des affections médicales sous-jacentes courent un risque de déshydratation plus important.

COMMENT PEUT-ON LE TRAITER ?

Le choléra est une maladie qui se traite facilement; la majorité des personnes peuvent être traitées efficacement par l’administration rapide de solutions de réhydratation à prise orale (SRO)2. Les adultes peuvent devoir prendre jusqu’à six litres de SRO le premier jour pour traiter une déshydratation modérée2.

Le traitement le plus important est de s’hydrater1.

Si la personne présentant des symptômes est traitée rapidement, la maladie est rarement mortelle1. Dans les cas sévères de choléra, la prise d’antibiotiques peut permettre de raccourcir la durée de la maladie1. Les patients sévèrement déshydratés ont besoin d’une administration rapide de solutés par voie intraveineuse en plus de la prise de SRO2. Il est recommandé de consulter un médecin à l’apparition des symptômes. Pour de plus amples renseignements sur le choléra et sur la vaccination, veuillez communiquer avec votre professionnel de la santé.

RÉFÉRENCES

  1. Agence de la santé publique du Canada. Choléra (2016). https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/cholera
  2. Organisation mondiale de la Santé. Choléra (2016). http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs107/fr/
  3. Monographie de produit de Dukoral de Valneva (2015). http://www.valneva.ca/fr/